[RP] Un combat qui restera gravé dans les mémoires

Aller en bas

[RP] Un combat qui restera gravé dans les mémoires

Message  Nepriss le Mar 1 Déc - 13:51

[HRP : J'avais dis que cette petite histoire serait illustrée mais malheureusement j'ai eu quelques soucis techniques avec mon Impr écran. Pas d'illustrations donc mais j'essaierais d'en ajouter.]

Un combat qui restera gravé dans les mémoires

En ce mois de Descendre, les maisons se veulent chaleureuses. Dans une petite maison au cœur du village d'Amakna, une famille fini d'installer les décorations de Nowel. Les fêtes de fins d'année approchent et les enfants sont plus sages que jamais. C'est le temps de partager de bons moments en famille. Une femme, disciple de Iop, s'approche de ses deux petits enfants bras tendus. Les chérubins s'assirent sur ses genoux réclamant une histoire.

- Maman, maman. Raconte-nous une histoire!
- Quelle genre d'histoire voulez-vous les enfants?
- Tu nous racontes toujours tes aventures à Nowel! Raconte-nous quand tu as combattu le Kimbo!
- Très bien. Asseyez-vous devant la cheminée.


Les enfants s'assirent sur le tapis moelleux. Un petit chacha vint s'asseoir avec eux et le chienchien se coucha auprès du feu crépitant. Leur maman commença à raconter son histoire ...

C'était il y a quelques années, exactement à la même date. A l'époque, j'avais rejoins une guilde nommée Deviants. On y trouvait toutes sortes d'aventuriers, d'horizons différents. En ce temps, la magie que nous avions en nous évoluait beaucoup et énormément de monde voulait apprendre à maîtriser certains éléments pour en délaisser d'autres. Une seule personne était capable de fournir une potion assez puissante pour nous permettre de revenir à notre point de départ et réapprendre tout, Otomaï.
Cet alchimiste légendaire était le meilleur de tout les temps. Personne ne savait vraiment qui il était mais une chose était sûre et certaine, il était puissant. Pour préparer une potion, il exigeait qu'on aide ses amis et qu'on lui rapporte des ingrédient particuliers. L'ile d'Otomaï était infestée de créatures plus redoutables les unes que les autres et plusieurs donjons étaient enfouis ici et là. Avec le temps et l'entrainement, j'étais devenue assez forte pour battre la plupart des créatures de l'ile. Cependant, les donjons renfermaient des monstres plus puissants que n'importe qui en ce monde. Et l'un, plus particulièrement, le Kimbo. Bien sûr, il n'était pas imbattable mais nombreux furent ceux qui y laissèrent la vie.

Le Kimbo était caché dans un arbre, l'arbre Hakam. Ce végétal immense, le plus grand qui existe, plus grand même que l'Orme, abritait des créatures comme des Poolays, des Kaskargos, des Abrakleurs, des Meupettes ... Par chance, ils étaient craintifs et fuyaient les aventuriers. Quelques amis et moi avions décidé d'affronter le terrible Kimbo. Nous nous retrouvâmes tous devant l'entrée du donjon. Parmi eux, Minet et Hakat, deux membres de Deviants qui avaient accepté de braver les dangers pour m'accompagner. Ce fut Karlov, un vieil ami, qui prit les commandes des combats. Il avait déjà une grande expérience en chasse au Kimbo et il savait parfaitement quoi faire.

Lorsque nous fûmes tous là, Karlov s'enfonça dans la canopée où se terrait le Kimbo, notre groupe à ses talons. Le donjon en lui même n'était pas très périlleux (en tout cas au début). Nous émergeâmes des feuillages denses et Karlov fonça sur les premiers monstres qui bloquaient l'entrée de la seconde salle. Les combats étaient assez rapides même si les créatures étaient très rapides et robustes. L'heure était à la rigolade au sein du groupe, pour le moment. Après une bonne heure à arpenter les multiples salles du donjon, il était enfin là, devant nous ... le Kimbo! Karlov était plus prudent à présent et on pouvait lire l'angoisse et la peur dans les regards de chaque membre. A vrai dire, nous étions au moins cinq sur huit à ne l'avoir encore jamais affronté et sa réputation n'était sûrement pas fondée sur rien. Nous nous préparâmes et le combat fût lancé.

Le Kimbo n'était jamais seul. Accompagné d'une multitude d'autres créatures que nous avions déjà affronté avant, il profitait de sa garde pour s'éloigner au maximum de nous. Le combat contre ses compagnons était très complexe et risqué. Les kaskargos lançaient leurs baves partout et nous poussaient dessus. La bave de kaskargo est très dangereuse. Quiconque marche sur de la bave de kaskargo meurt immédiatement. Le combat faisait rage et mes compagnons étaient pris de tous côtés alors qu'un kaskargo nous poussa, Karlov et moi, dans sa bave. L'effet fut immédiat, tout d'abord une affreuse sensation de brulure intense nous pris des pieds et envahit tout notre corps avant de nous faire sombrer dans un chaos total. Ma vision fut troublée et je me sentis tomber lentement sans aucun bruit. Mon cœur ralentissait à mesure que je m'approchais du sol et je voyais ma vie défiler devant moi, je me souvenais de tout. Mes yeux se fermèrent, tout était fini ... du moins c'est se que je croyais.

La première chose que je vis en ouvrant les yeux, ce fût le visage d'Hakat, son fouet à la main. Elle venait de me ressusciter. La disciple d'Eniripsa qui nous accompagnait me remit debout et lança ses multiples sorts de soins. Regagnant en vitalité, je me sentais plus forte que jamais et Karlov, lui aussi, était débout, occupé à hurler dans le vacarme où chacun devait se placer. Il avait une stratégie et comptait bien l'appliquer. Tout les monstres étaient enfin morts et il ne restait plus que le Kimbo et son disciple. Un enfant de Sadida fut placé en face de Youp, adoratrice d'Ecaflip. Minet, lui, fut placé entre eux deux, un peu en retrait. Karlov ordonna au disciple de Sadida d'invoquer un arbre derrière Minet pour que le Kimbo ne puisse pas le pousser une fois qu'il serait entre eux trois. Panda, disciple de Pandawa et femme de Karlov, était partie débusquer le Kimbo de sa cachette. My' la suivait, prête à lui prodiguer des soins en cas de problème.

La technique de Panda pour ramener le Kimbo fut surprenante. Elle invoqua deux tonneaux magiques et en plaça un tout au bout, en face d'elle et un autre juste à côté d'elle. Le premier tonneau avait le Kimbo dans sa ligne de vue et l'attira jusqu'à lui, le plaçant dans la ligne de vue du second qui fit de même. Il était presque coincé. Panda le saisi et de toutes ses forces, elle le jeta entre Youp, Minet et le disciple de Sadida. Enfin, il était pris au piège. Karlov veilla à ce que le disciple soit bien placé. Hakat et moi avions pour mission de soigner nos camarade. Hakat s'occuperait de Minet et du Sadida, et moi je m'occuperais de Minet et de Youp tandis que My' décalerait le disciple du Kimbo. Karlov ordonna qu'on tape le Kimbo dans l'élément terre ce qui provoqua en lui un état particulier. Celui-ci se mit à frémir et gesticuler, Minet et les autres eurent du mal à le contenir avec tous les coups qu'il leur donnait.

Le disciple du Kimbo lança alors une immense glyphe. Fort heureusement pour nous, Karlov, fort de son expérience, nous avait placé exactement au bon endroit pour que les glyphes ne nous atteignent pas. Nous pouvions passer aux choses sérieuses. Les trois qui entouraient le Kimbo le frappèrent de toutes leurs forces pendant que My' luttait avec le disciple pour le faire bouger de place. Chaque fois que le disciple lançait sa glyphe, il bougeait et lorsqu'il la relançait, la glyphe bougeait avec. Si My' ne bougeait pas le disciple, nous étions tous perdus. Pendant ce temps là, les soins que nous prodiguions avec nos baguettes n'étaient pas suffisant, surtout les miens. My' fut donc appelée en renfort et Panda prit la relève. La tâche fut beaucoup plus aisée pour elle qui avait l'habitude de porter et d'envoyer voler un peu tout et n'importe quoi.

Nous gardâmes le même rythme ainsi jusqu'à ce qu'enfin ... épuisé et à bout de forces, le Kimbo tomba devant nous. Nous étions les premiers à vaincre le Kimbo!


- Woaaah! Dis maman, je ne savais pas que tu étais si forte!
- Non mon chéri, je ne suis pas si forte que ça. Sans équipe, je n'aurais jamais vaincu le Kimbo. Ce fut un travail collectif.
- Mais tu les as quand même aidé!
- Oui, grâce à Hakat qui m'a sauvée.
- Dis maman, tu crois qu'un jour je serais fort comme toi et que je pourrais battre le Kimbo?
- Un jour, sûrement. Mais en attendant, au lit tout le monde! Vous ne voulez pas que le Papa Nowel s'aperçoive que vous êtes encore debout à cette heure?


Les enfants embrassèrent leur mère et allèrent se coucher. Nepriss, elle, remonta son châle et se posa dans le fauteuil en face de la fenêtre. La neige tombait lentement recouvrant les toits des maisons. Un manteau blanc allait bientôt habiller le village. Elle passa sa main sur son ventre tout rond et un petit coup de pied la fit sursauter. Elle sourit et s'endormit paisiblement devant la cheminée se laissant aller à de magnifiques rêves. Son mari s'approcha, la saisi délicatement et alla la poser dans le lit conjugal en lui déposant un baiser sur le front. Lui-même partait ce soir là affronter le Kimbo, sans rien dire.
On dit que depuis le temps où Nepriss avait affronté le Kimbo, il avait énormément évolué et ne se laissait plus avoir par de telles stratégies. On dit, qu'il serait devenu si puissant qu'une armée d'aventuriers n'en viendrait pas à bout. Mais, ce ne sont que des dires. Quoi qu'il en soit, personne ne sût jamais où était passé ce groupe de courageux aventuriers qui en cette nuit de Descendre ne revinrent jamais à la maison ...




Fin


Note : Petit soucis technique lorsque j'ai posté ce mini RP. Je n'étais visiblement pas connecté et cela m'a donc posté n'importe comment. Si quelqu'un voulait bien supprimer l'autre (qui en plus n'a pas le bon titre) je l'en remercierais.
avatar
Nepriss

Messages : 15
Date d'inscription : 23/11/2009
Age : 25

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum